24 poses (portraits)

de Serge Boucher

une création du Théâtre d'Aujourd'hui

Salle principale

du 3 au 27 novembre 1999


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Par un beau samedi du mois d’août, dans la cour arrière d’un bungalow de Charlesbourg, en banlieue de Québec, la famille Dubé se réunit chez Richard, l’ainé, qui fête son quarantième anniversaire de naissance. Douze heures dans la vie de gens simples qui jasent, rient, jouent, s’aiment tout croche mais qui s’aiment quand même. Ils se voient peu, ils ont une journée à passer ensemble et ils la remplissent du mieux qu’ils le peuvent.

texte Serge Boucher mise en scène René Richard Cyr interprétation Sylvain Bélanger, Louison Danis, Hugo Dubé, Michel Dumont, Marc Legault, Roger Léger, Adèle Reinhardt, Guylaine Tremblay assistance à la mise en scène, environnement sonore et régie Claude Lemelin scénographie Réal Benoit costumes Lyse Bédard éclairages Martin Labrecque accessoires Normand Blais maquillages et coiffures Angelo Barsetti perruques Cybèle Perruques

texte

Serge Boucher

mise en scène

René Richard Cyr

interprétation

Sylvain Bélanger

interprétation

Louison Danis

interprétation

Hugo Dubé

interprétation

Michel Dumont

interprétation

Marc Legault

interprétation

Roger Léger

interprétation

Adèle Reinhardt

interprétation

Guylaine Tremblay

Il y a une famille.

Il y a une photo de famille des Dubé au dos de laquelle est sûrement inscrit: 10 août 1997, 40 ans de Richard.
Quelque chose qui ressemble à ça.

Il y a des visages... C'est plus fort que moi, il faut que je fasse des vies.

Qu'est-ce qui est arrivé dans la vie de chacun le 9 août?
Il y a toujours un avant.

Ce dimanche 10 août, en banlieue de Québec, il y a des gens simples qui parlent, rient, jouent, s'aiment; ils s'aiment tout croche mais ils s'aiment quand même. Ils passent une journée ensemble sans savoir de quoi l'autre est en train de vivre ou de mourir. Ils ne sont pas insensibles, ils ne savent tout simplement pas quoi faire de l'autre.

Du trouble de l'autre.

Qu'est-ce qui est arrivé dans la vie de chacun le 11 août? 
Il y a toujours un après.

Demain...

Il y a du vide plein dans cette pièce vide. Il y a des mots pleins de vide dans cette pièce pleine de maux. Il y a la vie et la mort: ces petites vies, ces petites morts. Et ces liens que le temps a tissés entre les membres de cette famille, dont ils ne peuvent se déprendre.

...

Il y a une famille que j'aime que j'aime.

Serge Boucher

Une famille. La sienne. La mienne. La leur. La vôtre.
Des amours. Les siennes. Les miennes. Les leurs. Les vôtres.
Des drames. Les siens. Les miens. Les leurs. Les vôtres.
De petits gestes. De petits oublis.
De petites joies. De petits dimanches.

Entre les mots, le drame se joue. Le théâtre de Serge Boucher fait parler le silence. Les blessures que les personnages préfèrent taire me rejoignent et m'émeuvent. La réalité est vue à la loupe et chaque détail devient signifiant. Alors, ce théâtre, à première vue anodin, devient à mes yeux grandiose d'humanité puisqu'il dissèque mes dimanches, mes joies, mes oublis, mes gestes, mes drames, mes amours, ma famille.

En tant que directeur artistique, c'est en lisant ce texte que m'est venu l'idée de vous inviter à la saison du TDA en vous disant « Venez vous voir ». La mission de notre théâtre de création est de vous offrir un kaléidoscope de tout ce qui s'écrit ici. L'écriture réaliste de Serge Boucher représente une forte tendance de notre dramaturgie. Un théâtre-miroir, qui nous ressemble et nous met en scène.

Merci à Serge Boucher pour la confiance. Je me considère choyé de créer à tes côtés. Merci aux comédiens pour l'inspiration et l'abandon qu'exige la vérité.

Bonne soirée à vous tous, fils, filles, pères, mères, matantes et mononcles, grands-papas et grands-mamans, beaux-frères, belles-soeurs, gendres et brus, cousins, cousines, nièces et neveux.

René Richard Cyr

PUBLICATION

24 poses (portraits)
Serge Boucher Dramaturges Éditeurs
16,00$
Disponible à la bouquinerie

Production

une création du Théâtre d'Aujourd'hui