Alexandre Bergeron

Crédit photo: Andréanne Gauthier

PIÈCES

Chienne(s)

Saison 17-18 (Interprétation)

Alexandre Bergeron

BIOGRAPHIE

Depuis sa sortie de l’école, Alexandre Bergeron a joué dans plusieurs pièces de théâtre. De la distribution de Pense que tu es Dieu de Matéi Vișniec au Théâtre National de Craiova, en Roumanie, à Un monde qui s’efface de Naomie Wallace avec le Théâtre Bluff en tournée au Québec, il enchaine les spectacles jeunesse et grand public. Il apparait ici et là dans des web séries telles que Un monde parallèle ainsi qu'au cinéma (Les poètes de Ferré, Gerry, L’origine des espèces). On a pu l’entendre dans diverses mises en lecture comme Les enfants d’Adam avec le Théâtre de l’Opsis et Guérilla de l’ordinaire du Théâtre de l’Affamée. À travers ses activités d’acteur, Alexandre développe une autre forme d’art, un croisement entre le travail de la joaillerie et l’art visuel, une approche sculpturale et plus naïve des techniques classiques. Il travaille présentement, en collaboration avec d’autres artistes, à une exposition pluridisciplinaire pour fin 2018.

Mise à jour 2017-04-27

AUTRES CONTENUS

Album

Publié le 13/03/18

Découvrez quelques photos de Chienne(s) de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent à la salle Jean-Claude-Germain!

Médias

Publié le 12/03/18

Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent en entrevue dans Le Devoir

Les deux autrices de Chienne(s) ont livré une longue entrevue fouillée et passionnante au Devoir!

Médias

Publié le 09/03/18

Les autrices de Chienne(s) en entrevue!

Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent sont en entrevue dans Nevros'Arts, quelques jours avant la première de Chienne(s) à la salle Jean-Claude-Germain! 

Médias

Publié le 06/03/18

Marie-Ève Milot à Plus on est de fous plus on lit!

Marie-Ève Milot était en entrevue à Plus on est de fous, plus on lit pour présenter Chienne(s) qu'elle co-écrit avec Marie-Claude St-Laurent! À voir dès la semaine prochaine à la salle Jean-Claude-Germain! 

Vidéo

Publié le 12/02/18

Chienne(s) - Avant-gout

Découvrez un avant-gout pour Chienne(s) de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent, la première de leur création dans le cadre de leur résidence de deux ans à la salle Jean-Claude-Germain!

Album

Publié le 18/01/18

Découvrez l'affiche de Chienne(s) de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent! Les deux autrices et complices de longue date débuteront en mars leur résidence à la salle Jean-Claude-Germain. Bien hâte de vous accueillir chères résidentes!

Extrait

Publié le 09/01/18

Chienne(s), Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent

« J’ai pas peur de devenir folle. J’ai pas peur de crier, pas peur d’être à bout de force et d’arguments. J’ai pas peur de ce que les autres vont penser si je craque. J’ai pas peur de mourir. J’ai pas peur. J’ai pas peur d’avoir peur. J’ai pas peur de répondre au téléphone, même si je sais qui appelle, ou à la porte, même si je sais qui sonne. »

Médias

Publié le 09/01/18

Alexia Bürger, Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent, artistes à surveiller pour Les Méconnus!

Notre artiste associée Alexia Bürger signera en avril Les Hardings, dans lequel elle met en scène Martin Drainville, Patrice Dubois et Bruno Marcil Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent quant à elles, entameront leur résidence à la salle Jean-Claude-Germain en mars avec Chienne(s)!

Nouvelle

Publié le 22/11/17

Socio-financement : soutenez la création de Chienne(s)!

Les auteures Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent ont lancé leur campagne de socio-financemnt pour la création de leur pièce Chienne(s)! Si vous souhaitez les aider à porter à la scène ce premier texte de leur résidence à la salle Jean-Claude-Germain, c'est la meilleure façon de contribuer. Et pour ne rien gâcher, il y a de belles récompenses à la clé!

Médias

Publié le 22/06/17

Rad s'intéresse aux questions de genre dans Chienne(s) de Marie-Ève Milot et Marie-Claude St-Laurent

Dans le cadre de sa série Troisième Genre, Rad s'est intéressé à la démarche d'écriture des auteures de Chienne(s) qui cherchent à « dégenrer » les rôles qu'elles écrivent pour éviter les stéréotypes de domination masculine. À voir!