André Brassard

 

PIÈCES

Les Mains d’Edwige au moment de la naissance

Saison 98-99 (Mise en scène )

Jusqu’au Colorado

Saison 96-97 (Mise en scène )

Conte d’hiver '70

Saison 91-92 (Mise en scène )

La trilogie des Brassard

Saison 91-92 (Mise en scène )

Les reines

Saison 90-91 (Mise en scène )

Les muses orphelines

Saison 88-89 (Mise en scène )

La contre-nature de Chrysippe Tanguay, écologiste

Saison 83-84 (Mise en scène )

La tête de monsieur Ferron ou Les Chians

Saison 78-79 (Mise en scène)

Votre fille Peuplesse par inadvertance

Saison 77-78 (Mise en scène )

Escurial et l'école des bouffons

Saison 68-69 (Mise en scène)

André Brassard

BIOGRAPHIE

Passionné de théâtre dès l'adolescence, il fait sa première mise en scène avec Les Saltimbanques, puis fonde avec artiste le mouvement contemporain (1965). En 1968, il se joint à artiste (Les Saltimbanques) et à artiste (Les Apprentis-sorciers) et participe à la fondation du Centre de Théâtre d'Aujourd'hui. Deux ans après, il fait son entrée en inaugurant la scène du Centre national des Arts d'Ottawa avec son ami Tremblay dans une adaptation de Lyssistrata d'artiste. Il se fait également remarquer lorsqu'il dirige la pièce Les Belles-Soeurs, en 1968, au théâtre du Rideau vert. Pendant 30 ans, il mettra en scène toutes les pièces de Tremblay et réalisera aussi des scénarios de films tels que Françoise Durocher, waitress (1972) et Il était une fois dans l'est (1974). Cet artiste met également en scène des classiques comme Les Troyennes d'artiste, Andromaque de artiste et La nuit des rois de artiste. Parmi les autres oeuvres importantes auxquelles il contribue, soulignons Les feluettes de artiste, Quatre à quatre de artiste et Double jeu de artiste. Oh les beaux jours de artiste à l'Espace GO marquera le retour à la mise en scène pour André Brassard en 2008. Directeur du Théâtre français du Centre national des Arts du Canada, de 1983 à 1989, André Brassard a également occupé, entre 1991 et 2000, la direction artistique de la section française de l'École nationale de théâtre du Canada. Plusieurs prix sont venus récompenser le parcours professionnel d'André Brassard; de ceux-là, retenons le Prix Hommage de Quebecor en 2007, le Prix Hommage pour l'ensemble de son œuvre lors de la 10e édition de la Soirée des Masques en 2004, le prix Denise-Pelletier, remis par le Secrétariat des Prix du Québec en 2000, et le Prix de la critique (meilleure production) par l'Association des critiques de théâtre pour Alebertine, en cinq temps de Michel Tremblay, 1985. Mise à jour 2010-05-06