L’architecte et l’empereur d’Assyrie

de Fernando Arrabal

une production du Théâtre des Apprentis-sorciers

du 10 septembre au 13 octobre 1968


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Au delà d'une rencontre entre un homme sauvage et un empereur d'Orient réduits à co-exister sur une île déserte, au delà d'un simple rapport maître-esclave, Arrabal nous entraîne dans un tourbillon de jeux d'enfants et de jeux de vérité pour mettre sous l'objectif de son microscope les faux rapports à la civilisation, les faux-semblants de la société, le tragique de leur passé. Absurde, grotesque, humour noir se mêlent pour nous montrer que la vie est une farce tragi-comique où le plaisir oscille entre pornographie et érotisme, où le mysticisme se joue des transgressions.

texte Fernando Arrabal mise en scène Pierre Collin interprétation Jean-Pierre Saulnier, Jacques Thisdale scénographie Jacques Lemieux costumes et accessoires Danielle Ross, Pauline Veilleux éclairages Michel Caron

texte

Fernando Arrabal

mise en scène

Pierre Collin

interprétation

Jean-Pierre Saulnier

interprétation

Jacques Thisdale

Production

une production du Théâtre des Apprentis-sorciers