Mademoiselle Autobody

des Folles Alliées

une production des Folles Alliées

du 7 au 30 novembre 1985
en supplémentaires jusqu'au 21 décembre


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Dans ce spectacle sur la pornographie, les Folles Alliées s'attaquent avec humour aux perversions de notre société.

texte des chansons, musique et interprétation Jocelyne Corbeil texte et interprétation Hélène Bernier, Pascale Gagnon, Lucie Godbout, Agnès Maltais interprétation, musique, arrangements musicaux, claviers et voix Christine Boillat mise en scène Pierrette Robitaille scénographie Geneviève Gauvreau éclairages Claude-André Roy maquillages Élaine Hamel

texte des chansons, musique et interprétation

Jocelyne Corbeil

texte et interprétation

Hélène Bernier

texte et interprétation

Pascale Gagnon

texte et interprétation

Lucie Godbout

texte et interprétation

Agnès Maltais

interprétation, musique, arrangements musicaux, claviers et voix

Christine Boillat

mise en scène

Pierrette Robitaille

Si Mademoiselle Autobody est maintenant une aventure des Brigades roses, ce fut d'abord une véritable aventure pour les Folles Alliées.

Une incursion dans les quartiers mal famés de l'amour où les avenues ont des noms troublants et racoleurs. Une promenade étrange qui prend au coeur comme au corps, et dont nous sommes revenues chavirées et perplexes.

Chose certaine, nous nous sentions terriblement concernées.

À partir de là, l'aventure s'est transformée en défi: celui d'écrire une comédie musicale sur ce sujet délicat et controversé qu'est la pornographie. Celui d'entrer à notre manière, c'est-à-dire avec humour, dans la mécanique détraquée des relations humaines. Ce défi, nous pensons l'avoir bien relevé, et l'appui complice de Pierrette Robitaille nous y a grandement aidé.

Guidées par une envie de se trouver l'fun, sans se retrouver dans les revues cochonnes, nous vous offrons Mademoiselle Autobody, un show drôle sur l'amour qui parle de... cul.

Folles de l'humour
Folles de l'amour

Respectueusement vôtre,
Brrr....

Les Folles Alliées

Depuis leurs débuts, les Folles Alliées ont toujours privilégié la formule « revue » et « cabaret » qui permet, grâce à l'humour et la chanson, un échange constant et direct avec le public.

Ma préoccupation première à titre de metteure en scène a été d'être fidèle aux Folles, à leur style et à leur discours.

C'était un défi d'utiliser la formule « cabaret », genre souvent considéré comme mineur, pour parler d'un sujet aussi brulant et aussi troublant que la pornographie.

Mademoiselle Autobody représente tout l'amour, toute la tendresse, toute la ferveur et la sincérité dont les Folles sont capables. Travailler avec elles fut à chaque minute un plaisir de partage. Aurez-vous le même plaisir au spectacle? Je vous le souhaite ardemment et je profite de l'occasion pour les remercier de leur confiance qui m'a permis de réaliser cette première mise en scène.

Pierrette Robitaille

Production

une production des Folles Alliées