Le bélier

de David Freeman

traduction de Battering Ram

 

une production du Théâtre d'Aujourd'hui

du 19 janvier au 11 février 1984
en supplémentaires jusqu'au 25 février 1984


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Pièce troublante de David Freeman dans laquelle une femme et sa fille, toutes deux frustrées sexuellement, cherchent satisfaction auprès du jeune homme handicapé qu’elles hébergent.

traduction et adaptation Louison Danis mise en scène Alain Fournier interprétation Élisabeth Chouvalidzé, Sylvie Léonard, Denis Roy scénographie et costumes Mario Bouchard accessoires Martine Bacon éclairages Claude-André Roy bande sonore Jean Sauvageau coiffures Constant Haute Coiffure

traduction et adaptation

Louison Danis

mise en scène

Alain Fournier

interprétation

Élisabeth Chouvalidzé

interprétation

Sylvie Léonard

interprétation

Denis Roy

Des jeux

Des jeux d'enfants
alors qu'on en est plus.
La cachette,
« Mon père est plus fort que le tien »,
la projection, la négation, ...
le lapsus... la peur
d'être rejeté et l'angoisse d'être seul.
Des jeux pour savoir
jouer à s'accepter.

Dans un univers clos et rassurant,
s'affranchir
de soi à travers des jeux,
Avoir le sentiment
qu'il nous manque quelque chose,
Tenter de le cacher,
Tenter de le trouver,
Ne pas s'aimer...

Il est utile de reconnaitre les jeux,
pour ne plus les jouer,
pour sentir l'appel véritable
de quelqu'un
qui n'ose même pas s'avouer à
lui-même son besoin.

Il faut aussi affronter l'insécurité de
relations nouvelles alors qu'il est si
facile d'être martyr, d'avoir raison,
d'être méchant,
etc... comme d'habitude.

Alain Fournier

Production

traduction de Battering Ram

 

une production du Théâtre d'Aujourd'hui