La Peau d’Élisa

de Carole Fréchette

une création du Théâtre d'Aujourd'hui

Salle principale

du 27 mars au 24 avril 1998


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Une femme raconte avec délicatesse des histoires d'amour. Elle insiste avec minutie sur tous les détails intimes: le coeur qui bat, les mains moites, le souffle court, la peau qui frémit sous les doigts. Elle évoque le souvenir de Sigfried qui était fou, de Jan qui voulait tout et tout de suite, d'Edmond qui l'attendait sous les arbres et aussi de Ginette qui était boulotte et d'Anna qui lui a dit les choses qu'on rêve d'entendre. Elle parle avec fébrilité comme si elle était en danger, comme si son coeur, sa vie, sa peau en dépendaient. Peu à peu, à travers ses récits, elle révèle ce qui la pousse à raconter et livre le secret insensé qu'un jeune homme lui a confié, un jour, dans un café...

texte Carole Fréchette mise en scène François Barbeau interprétation Michelle Rossignol, Gabriel Sabourin assistance à la mise en scène et régie Suzanne Bouchard scénographie Louise Campeau costumes Anne Duceppe éclairages Luc Prairie musique originale Catherine Gadouas accordéon Nadine Turbide maquillages François Cyr perruque Cybèle Perruques mouvements Louise Lussier

texte

Carole Fréchette

mise en scène

François Barbeau

interprétation

Michelle Rossignol

interprétation

Gabriel Sabourin

Il est de mise de livrer, dans le programme, quelques mots sur la genèse de la pièce qui s'apprête à se jouer devant vous. Seulement voilà, j'hésite. Je n'ai pas envie de vous raconter tout de suite « les dessous » de ce texte écrit dans des conditions bien particulières. Je préfère vous laisser avec Élisa, avec ses histoires et son mystère, avec son coeur qui bat, ses mains moites, sa peau qui frémit. Je préfère que vous entriez doucement dans son univers, sans trop savoir d'où elle vient ni quelle place elle occupe dans mon parcours et dans ma vie. Je lui cède donc la place, à elle, et au jeune homme qui rôde dans son sillon, en espérant que vous vous laisserez glisser dans la chaleur de leurs récits, dans les eaux troubles de leur secret. Et je vous invite à attendre à plus tard, après la représentation, pour lire la suite de ce mot.

Carole Fréchette

Un des premiers mots qui me vient à l'esprit, c'est générosité. Cette générosité du coeur et de l'âme qui m'est transmise par les personnages de cette pièce, écrite avec finesse et sensibilité par Carole Fréchette. Le cheminement de ces personnages, interprétés avec une douce fragilité et un immense talent par Michelle Rossignol et Gabriel Sabourin, oscille entre l'imaginaire et la réalité pour nous rappeler à nos souvenirs, ceux de l'amour et du désir. Tout ce qu'ils nous offrent de tangible et de mystérieux réside dans cette générosité.

Quel plaisir j'ai eu lorsque Michelle m'a demandé si j'étais intéressé à mettre en scène La Peau d'Élisa. Connaissant Michelle depuis plusieurs années, c'est la première fois que j'ai la possibilité de modeler et de jouer de ce talent qu'elle possède... celui d'être vulnérable, généreuse, sensible, forte et douce à la fois... celui surtout d'être Élisa. Une femme en quête d'amour, en quête de cette réminiscence voluptueuse que peut être l'amour. À travers ses regards, ses gestes et ses silences, vous vous souviendrez à votre tour...

François Barbeau

PUBLICATION

La peau d'Élisa
Carole Fréchette Leméac – Actes Sud
12,00$
Disponible à la bouquinerie

Production

une création du Théâtre d'Aujourd'hui