La Société de Métis

de Normand Chaurette

une création du Théâtre d'Aujourd'hui

du 23 septembre au 17 octobre 1987


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Juillet 1954. Zoé la milliardaire, Octave le jeune aveugle, Casimir le capitaine des pompiers et Paméla la cousine du célèbre pianiste Anthony Dickson revivent le souvenir d’un été sur la côte. L’histoire tourne autour d’un peintre, dont les portraits qu’il a faits de cette petite société de Métis-sur-Mer représentent, aux yeux de leurs modèles, un gage d’éternité; ils poursuivront leur reflet jusque dans un autre monde, celui d’un musée.

texte Normand Chaurette mise en scène, choix musical et piano Joseph Saint-Gelais interprétation Louise Bombardier, Denis Brassard, Monique Lepage, Julien Poulin assistance à la mise en scène et régie Roxanne Henry scénographie Marcel Dauphinais costumes François St-Aubin accessoires Manon Desmarais éclairages Claude Cournoyer maquillages Marielle Lavoie coiffures Réjean Goderre

texte

Normand Chaurette

mise en scène, choix musical et piano

Joseph Saint-Gelais

interprétation

Louise Bombardier

interprétation

Denis Brassard

interprétation

Monique Lepage

interprétation

Julien Poulin

Quatre portraits. Quatre êtres.
Quatre êtres que réunit un rituel très strict
composé de murmures; de frustrations lointaines;
de rêves brisés.
De silences aussi!
Une grande maison. Un fleuve.
Quatuor de portraits naïfs. Fragiles.
Un regard indiscret jeté sur ces désespérances
à deux pattes aura fait jaillir en eux un projet.
Celui de vérifier dans le « regard » de l'autre
sa preuve d'existence.
L'artiste dérange toujours le silence du modèle.
Une grande maison. Un fleuve.
Tant d'incendies que l'on voudrait éteindre en cette maison.
Tant de silences accumulés sur les rives
du grand fleuve...

Joseph Saint-Gelais

Production

une création du Théâtre d'Aujourd'hui