Le périmètre

de Frédéric Blanchette

une création du Théâtre d'Aujourd'hui

Salle principale

du 10 octobre au 4 novembre 2006


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Un homme et une femme s’aiment, ont un enfant, se séparent. Ils essaient de garder une certaine proximité, ne serait-ce qu’en regard du développement du petit. Ils croient qu’ils sauront se tenir à l’écart de l’assaut du désir qui pourrait bien ressurgir, ils croient qu’ils sauront surmonter la tentation de brandir les armes habituelles et les vieilles rancœurs. Sans plaidoyer et sans jugement, Frédéric Blanchette examine la rupture d’un couple qui aspire à créer une zone de compromis, un territoire de conciliation autour de ce qui reste de vivant de leur histoire : leur enfant. Mais quand le passé se charge de ramener à la conscience les épaves des vieilles blessures et des récriminations non avouées, est-il possible de se retrouver lavé de tout ce qui a été ?

texte et mise en scène Frédéric Blanchette interprétation - l'homme David Boutin interprétation - la femme Catherine-Anne Toupin interprétation - andré Sylvain Bélanger assistance à la mise en scène Marie-Hélène Dufort décor Olivier Landreville costumes Oum-Keltoum Belkassi éclairages André Rioux conception sonore Yves Morin maquillages et coiffures Suzanne Trépanier

texte et mise en scène

Frédéric Blanchette

interprétation - L'homme

David Boutin

interprétation - La femme

Catherine-Anne Toupin

interprétation - André

Sylvain Bélanger

Dans Le périmètre, il y a une femme et il y a un homme… qui se sont aimés… autrefois. Il y a aussi un enfant qu’on ne voit pas. Puis, il y a un autre homme.
Le périmètre, c’est l’espace dont chacun a besoin après une relation. C’est cette ligne qui délimite l’espace de chacun. On se jure de ne plus traverser cette ligne, mais on la traverse inévitablement.
En quittant quelqu’un qu’on a aimé, on dresse une frontière. Frontière imaginaire qui repose sur une entente tacite.
On n’oublie pas, du jour au lendemain, les pensées les plus secrètes de l’autre. On n’arrête pas, comme par magie, d’avoir envie de l’autre, de croire en l’autre, de désirer l’autre, d’imaginer sa vie avec l’autre. On ne se dépossède pas d’un coup de toutes les armes qui ont le pouvoir de blesser l’autre.
Mais on dresse tout de même la frontière en faisant une promesse : la promesse de ne pas franchir cette frontière.
Mais on rompt cette promesse. Inévitablement.

Frédéric Blanchette

« Une pièce à voir absolument, non seulement pour la pertinence de son propos, mais surtout pour apprécier la qualité de l'oeuvre de Frédéric Blanchette.»
Sylvie St-Jacques, La Presse

« Une pièce puissante portée par un remarquable duo de comédiens. »
Josée Bilodeau, Radio-Canada

« Frédéric Blanchette nous met K.O. avec un texte fort et une mise en scène réglée au quart de tour. [...] Catherine-Anne Toupin et David Boutin impressionnent par leur précision et leur justesse.»
Ici

PUBLICATION

Le périmètre
Frédéric Blanchette Dramaturges Éditeurs
16,00$
Disponible à la bouquinerie

Production

une création du Théâtre d'Aujourd'hui