Pur chaos du désir

de Gilbert Turp

une création du Collectif Pur chaos du désir

Salle Jean-Claude-Germain

du 13 au 31 janvier 2009


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

L’action commence à Montréal le 6 décembre 1989, la nuit du massacre à Polytechnique, et se termine un an plus tard. On y suit l’histoire d’un couple pour qui les événements de Polytechnique déclenchent une remise en question de leurs idéaux et de leur vie amoureuse. Benoît et Rose sont tous deux dans la jeune trentaine. Ils sont scolarisés et pleins d’avenir, mais leur présent est incertain, précaire. Ils sont parents d’un bébé, une petite fille nommée Aurore.

La pièce témoigne d’un malaise identitaire masculin face à une violence identifiée aux hommes. La pièce réfléchit aussi au chaos que nos désirs (et nos manques) mettent dans notre vie, parfois pour le meilleur, mais parfois pour le pire.

texte et mise en scène Gilbert Turp interprétation Guillaume Champoux, Catherine Florent assistance à la mise en scène, régie, direction technique, conception sonore et éclairages Judith Allen décor et costumes Cynthia St-Gelais

texte et mise en scène

Gilbert Turp

interprétation

Guillaume Champoux

interprétation

Catherine Florent

Liant drame historique et regard intimiste, Pur chaos du désir suit la dérive d’un couple au temps du massacre à Polytechnique. C’est l’histoire d’un amour qui se défait à une époque qui se défait aussi, témoignant d’une société où toutes nos innocences se sont perdues.

En écrivant cette pièce, voici les questions que je me posais :
Comment dire l’amour, ce difficile espoir, et le désir, ce fondement de la condition humaine, en leur rendant justice ?
Comment rendre compte du chaos de notre monde sans ajouter à son désordre ?
Comment parler de la confusion de notre temps sans perdre de vue la clarté ?
Enfin, comment parler de complexité simplement ?

Par son sujet socio-politique et sa facture intimiste, Pur chaos du désir cristallise toutes mes préoccupations sur la pratique du théâtre, cette étrange quête de vérité vivante, capable de toucher le spectateur dans son coeur tout en s’adressant à sa conscience historique. Tout ce que je pense de cet art, comment je vis la scène, ce que j’attends du jeu de l’acteur, de la conception scénique, de l’enjeu du texte, même du rôle de désamorceur de violence que le théâtre joue dans notre monde, tout cela n’a cessé d’exister de façon très concrète, très réelle et urgente dans ce projet.

Au fil des répétitions, je me suis aperçu que les comédiens, les conceptrices et moi cherchions à comprendre Benoît et Rose de moins en moins comme des personnages, et de plus en plus comme des êtres humains, réels et vivants, saisis en un moment crucial de leur histoire.

Gilbert Turp

« Une histoire qui nous captive du début jusqu’à la fin qui nous jette littéralement par terre. Une pièce à voir.»
Martine Veillette, Soundbeatmag.com

« Avec sa facture intimiste sur fond de drame historique, la pièce Pur chaos du désir touche et bouleverse par son intensité. … Troublante de vérité, l'interprétation de Catherine Florent, dans la peau de Rose, et de Guillaume Champoux, dans celle de Benoît, saisit.»
Marilou Séguin, Le Journal de Montréal

DURÉE

1 H 30 sans entracte

PUBLICATION

Pur chaos du désir
Gilbert Turp Dramaturges Éditeurs
13,00$
Disponible à la bouquinerie

Production

une création du Collectif Pur chaos du désir