Terre océane

de Daniel Danis

une coproduction du Théâtre de Quat'Sous, du Théâtre du Trident, de Logomotive Théâtre (Elbeuf sur Seine, France) et Daniel Danis, Arts/Sciences, en codiffusion avec le Théâtre d'Aujourd'hui

Salle principale

du 23 octobre au 17 novembre 2007


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Gabriel a 10 ans et est atteint d’un cancer incurable. Sa mère adoptive, incapable de côtoyer l’intolérable maladie de son fils, le renvoie à son père d’adoption, Antoine, qui ne l’a pas vu depuis une éternité. C’est là que commence la tempête. Tourbillons dans la vie bien établie d’Antoine, déracinement de Gabriel. Mais l’oncle Dave, le chaman du fond des bois, les attend dans un refuge éloigné, à l’abri des eaux troubles. Le père et le fils partent rejoindre le vieux sage, qui les accueille et les accompagne dans la tourmente. S’ensuit un long parcours empreint de tendresse dont la destination est inévitable : le départ de Gabriel vers un océan inconnu.

texte Daniel Danis mise en scène Gill Champagne interprétation Arnaud Aubert, François Clavier, Marie Pascale, Sébastien René assistance à la mise en scène Marjolaine Guilbert décor Jean Hazel costumes Jennifer Tremblay éclairages Éric Guilbaud conception sonore Jean-Michel Dumas

texte

Daniel Danis

mise en scène

Gill Champagne

interprétation

Arnaud Aubert

interprétation

François Clavier

interprétation

Marie Pascale

interprétation

Sébastien René

Je rêve beaucoup et les images, les sons, les sensations sont souvent en lien avec mon projet de « corporalisation d’une histoire ». Après des semaines, des mois d’attente, de griffonnages et de petits bouts de phrases éparpillés, l’accumulation des images s’active et s’organise alors un déroulement de la structure dramaturgique. Ces images, comme des atomes dans un phénomène chimique, s’associent, se dissolvent, se reforment, se déplacent pour faire naitre des inconnus sur une terre qui deviendra le lieu d’un drame. Je crois que je ne prends un crayon que pour donner à voir et à entendre ce qu’il se passe dans cette chimie onirique, comme si je devais transcrire et non écrire. Je tiens le rôle de médium-diseur plutôt que d’auteur-écriveur.

Dans mon processus d’écriture, les idées et les mots ne précèdent jamais l’image. Enfant de l’ère télévisuelle, longtemps j’ai cru que je pensais beaucoup trop par images. Pourtant, nos ancêtres, ces grands conteurs, matérialisaient leurs dires par des images. Aujourd’hui, pour monter au ciel, on peut prendre un avion ou alors, comme autrefois, juste fermer les yeux !

Je me sens plus près des éléments de la nature que de la littérature. Je ne veux pas écrire des mots, je veux ressentir le lieu, toucher et devenir ce que je vois. L’univers m’entoure par en dedans et je tente de le dynamiser, de le défaire, de le recréer pour mieux le comprendre peut-être. Je suis responsable des enchainements des images et de mon état le plus libéré, le moins réfléchi possible, pour que le flux des rêveries se change en un présent virtuel habité par un matériau poétique. J’essaie de voir et de rendre des souffles oniriques qui vivent en nous tous. Je crois qu’une des raisons fondamentales qui m’a mené vers le théâtre a été de nommer, de questionner le corps contemporain en utilisant les mots, comme s’ils baignaient dans une fontaine animiste, pour les placer dans la bouche de l’acteur afin qu’ils s’animent à réparer nos sommeils troublés. Peut-être pourront-ils faire naitre chez le spectateur le territoire, le décor, la lumière, le magnifique, le terrible, l’univers ?

Daniel Danis

Une superbe rencontre, un hymne à la vie et une préparation au grand passage auront lieu sur la ferme de l’oncle Dave en compagnie du père, du fils et de la chienne Florine. Trois hommes et une femme nous raconteront cette histoire tout en la jouant, vivant devant nous sous le regard perçant et la parole amusée de la chienne de la maison.

En rassemblant les nationalités, cela définira l’idée d’adoption, des différences, de la rencontre de l’autre et de son apprivoisement. L’espace sera suggestif, métaphysique et émotif. Il ne s’agit pas ici de traiter réalistement tous les lieux mais de faire appel au pouvoir d’évocation. L’oncle Dave est un conteur. C’est un grand philosophe spirituel. Il dédramatise le départ du petit en le préparant dans la joie : le plus beau des mystères. Il le guidera à travers ses compositions d’images surréalistes. J’ai eu l’idée, en lisant ce superbe texte, de personnaliser la chienne. Une femme, sans déguisement, errant dans cet espace et qui commente les retrouvailles de ces trois hommes.

Gill Champagne

« Terre océane fait partie de ces histoires qui font du bien, par sa beauté, par son humanité, par sa poésie. »
Josée Bilodeau, Radio-Canada

« Du théâtre étonnant, différent et passionnant. »
Jean Beaunoyer, La Presse

« Gill Champagne signe l’une de ses meilleures mises en scène… Un coup de chapeau tout spécial à François Clavier [...] Ce théâtre étonnant qui célèbre la vie est une grande réussite. »
Jean St-Hilaire, Le Soleil

« Quatre comédiens québécois et français servent avec émotion et retenue ce texte superbe [...] chacun fait exister avec ferveur la tendresse, la vivacité et le lyrisme de la pièce. À souligner, l’interprétation étonnante de vérité et de sensibilité de Marie Pascale… Le texte de Daniel Danis est magnifique : sonorités étonnantes, mots colorés, images puissantes nomment ici la souffrance mais surtout, la beauté du monde… On reconnait là le regard singulier de l’auteur, que donne à voir, à travers des images pures, la mise en scène imposante de Gill Champagne. »
Marie Laliberté, Voir Québec

« Une mise en scène toute en délicatesse de Gill Champagne, peut-être sa plus touchante… J’ai été très touchée par l’oncle Dave, quel beau personnage proposé par François Clavier ! J’ai été attendrie aussi par moments par le père [...] Arnaud Aubert, mais surtout épatée par Sébastien René, qui joue le petit malade avec une rare sensibilité. »
Linda Tremblay, CITF 107,5

« Terre océane est un spectacle étonnant et une pièce touchante… Le décor ingénieux, signé Jean Hazel, joue un rôle important dans le développement de la pièce… Le passage d’un enfant vers la mort est un sujet douloureux mais Terre océane l’aborde avec une belle dose de tendresse et d’humour. Une production d’une beauté singulière et émouvante. »
Valérie Cloutier, Radio-Canada

« Terre océane est un texte d’une élévation sublime… Les passages entre l’oncle Dave (François Clavier) et le petit Gabriel (Sébastien René) sont d’une pure magie, à la hauteur de la langue de Danis. »
Mélanie Viau, MonThéâtre.qc.ca

 

Le Théâtre du Trident produit et diffuse, pour le public de Québec et de la région, un théâtre d’envergure et de qualité privilégiant les œuvres de répertoire, sans négliger le théâtre de création. Il assume ainsi un rôle moteur dans la vie culturelle collective par son action d’une part auprès du public, à qui il offre un accès aux grandes œuvres du patrimoine dramaturgique tant mondial que national, et d’autre part auprès du milieu artistique, à qui il fournit des défis stimulants, ainsi que des occasions et des moyens pour les réaliser.

Fondé en 1971, le Théâtre du Trident est sans contredit l’une des institutions culturelles les plus importantes du Québec. Chef de file du théâtre québécois, le Trident jette un regard novateur sur les chefs-d’œuvre de la dramaturgie universelle. Cette compagnie majeure de la ville de Québec présente et diffuse au Québec et à l'international un théâtre de répertoire tout en accordant une place de choix à la création d’œuvres contemporaines québécoises, canadiennes et étrangères.

Au cours des dernières années, le Théâtre du Trident a reçu plusieurs distinctions et prix soulignant la qualité de ses productions et le travail exceptionnel de ses artistes dont le prestigieux Prix Ville de Québec, récompensant le dynamisme et l'innovation d'une entreprise culturelle de la capitale. Avec le metteur en scène Gill Champagne à la direction artistique, le Trident se veut une tribune pour les auteurs et les artistes d’ici et d’ailleurs.

PUBLICATION

Terre océane
Daniel Danis Dazibao
23,00$
Disponible à la bouquinerie

Production

une coproduction du Théâtre de Quat'Sous, du Théâtre du Trident, de Logomotive Théâtre (Elbeuf sur Seine, France) et Daniel Danis, Arts/Sciences, en codiffusion avec le Théâtre d'Aujourd'hui