La trilogie des Dragons
deuxième étape

collectif d'auteurs

une coproduction du Théâtre Repère et du Théâtre d'Aujourd'hui

du 15 janvier au 7 février 1987


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Québec, quartier chinois. Deux gamines s’ennuient au coeur des années 30, elles grattent le sol. Elles rêvent d’un Orient de couleurs, de chimères, d’aventures. Douze ans, inséparables, Françoise et Jeanne s’inventent un voyage fabuleux depuis une boite à chaussures. Devant elles s’ouvrent les portes du Levant, terre de Tintin et du Lotus bleu, d’Hiroshima et de Mao, d’un yin et d’un yang traversés de pousse-pousse. Entre la chorégraphie du taï chi et les étreintes du tango, les héroïnes de La trilogie des Dragons parcourent près d’un siècle d’une mythologie de pacotille entrée en collision avec les drames de l’Histoire.

texte, mise en scène et éclairages Robert Lepage texte et interprétation Marie Brassard, Jean Casault, Lorraine Côté, Marie Gignac, Marie Michaud interprétation Robert Bellefeuille, Richard Fréchette, Yves-Érick Marier scénographie Jean-François Couture, Gilles Dubé éclairages Louis-Marie Lavoie conception sonore Robert Caux

texte, mise en scène et éclairages

Robert Lepage

texte et interprétation

Marie Brassard

texte et interprétation

Jean Casault

texte et interprétation

Lorraine Côté

texte et interprétation

Marie Gignac

texte et interprétation

Marie Michaud

interprétation

Robert Bellefeuille

interprétation

Richard Fréchette

interprétation

Yves-Érick Marier

Au début de la deuxième étape de notre travail sur la Trilogie des Dragons, nous avons tiré le spectacle au Yi King, un jeu de divination chinois. Cela a donné Le Puits, c'est-à-dire l'invitation à puiser plus profondément dans la terre, parmi les pierres et les racines. C'est ce que nous avons fait. Mais pendant que nous étions occupés à fouiller le sous-sol, des personnages ont poussé à la surface, les bras tendus vers le ciel et l'intérieur plein comme le tronc d'un arbre. Dans la version de la Trilogie que vous verrez ce soir, la place est donc faite aux personnages qui viennent cette fois tresser les fils du récit esquissé à la première étape. La fusion des propostiions scéniques des créatrices et des créateurs s'est faite de façon quasi organique et les idées ont été lancées en l'air pour se déposer tout naturellement, comme des feuilles à l'automne.

Cette incursion du côté des chinatowns canadiens est pour nous une source d'inspiration intarissable, en plein coeur de notre recherche d'un divertissement intelligent et sensible.

Robert Lepage

Production

une coproduction du Théâtre Repère et du Théâtre d'Aujourd'hui