Exils - Centre du Théâtre d'Aujourd'hui

Exils

de Philippe Soldevila et Robert Bellefeuille

une coproduction du Théâtre de la vieille 17 (Ottawa), du théâtre L'Escaouette (Moncton), du Théâtre Sortie de Secours (Québec) et du Théâtre d'Aujourd'hui

Salle principale

du 19 avril au 6 mai 2000


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Des jumelles identiques séparées à la naissance (et ignorant leur existence réciproque), partent simultanément à la recherche de leurs parents biologiques. À travers leur périple en Amérique du Nord, elles entrent en contact avec plusieurs personnages et différentes cultures francophones, transformant cette trame dramatique en une espèce d'allégorie tendre et humoristique sur la quête des origines et de l'identité.

texte et mise en scène Philippe Soldevila texte et interprétation Robert Bellefeuille interprétation Ginette Chevalier, Annie LaRochelle, France LaRochelle, Diane Losier, Éloi Savoie interprétation et musique Marcel Aymar assistance à la mise en scène et dramaturgie Marcia Babineau collaboration artistique Alfred Dogbé scénographie Jean Hazel costumes Normand Thériault éclairages Marc Paulin régie Diane Fortin direction technique et régie d’éclairage Niko Ducharme

texte et mise en scène

Philippe Soldevila

texte et interprétation

Robert Bellefeuille

interprétation

Ginette Chevalier

interprétation

Annie LaRochelle

interprétation

France LaRochelle

interprétation

Diane Losier

interprétation

Éloi Savoie

interprétation et musique

Marcel Aymar

Exils réunit sur une même scène des artistes québécois, acadiens et franco-ontariens qui se donnent la réplique pour dire une époque, pour raconter un lieu, et évoquer le quotidien dans toutes ses contradictions.

Nous voulons, par ce spectacle, rendre hommage à cette parole francophone et pluri-dimensionnelle en lui donnant une dimension dramatique qui s'articule dans l’espace scénique et musical. Un spectacle où la parole reprend toute son ampleur, son rythme et sa couleur - et où les interprètes de diverses origines expriment sur la place publique certains des propos de leur collectivité.

Exils a donc permis à des artistes québécois, acadiens et franco-ontariens de se réunir pour réfléchir sur plusieurs thèmes dont la notion du territoire, l'errance, la quête d'identité, la langue, le quotidien dans ses faits et gestes et l'amour, ces sujets qui ont généré, par le passé, plusieurs tensions et même une certaine animosité. Nous croyons que nous avons plus de similitudes que de différences même si parfois nos agendas politiques diffèrent quelque peu. Ce dialogue ne s'établit pas unilatéralement mais conjointement, entre artistes qui ont atteint une certaine maturité au sein des collectivités impliquées.

Marcia Babineau, Robert Bellefeuille et Philippe Soldevila

Au printemps 1978, un nouveau groupe de théâtre se donne comme mission de promouvoir la dramaturgie acadienne quasi inexistante à l’époque. Réuni sous le nom évocateur de l’Escaouette, ce groupe composé de Marcia Babineau, Philippe Beaulieu, Gracia Couturier, Bernard LeBlanc et Roger LeBlanc, crée la première compagnie professionnelle de théâtre entièrement consacrée à la création de pièces acadiennes.

D’abord vouée à la production et à la diffusion pour public jeunesse (enfance/adolescence), la compagnie offre depuis 1993, une saison grand public avec abonnement, présentant ses productions et accueillant des spectacles en provenance de la scène nationale et internationale. Au fil des ans, le théâtre l’Escaouette est devenu l’une des plus importantes compagnies de création théâtrale opérant en Acadie. Depuis 2004 la compagnie est aussi, au niveau provincial, la seule propriétaire et gestionnaire d’une infrastructure de type artistique. C’est aussi un important lieu de perfectionnement pour les auteurs et les artistes acadiens. En ce sens, nous voyons ce centre de création et de diffusion comme une usine de production et de mise en marché des produits de notre imaginaire.

Dirigée par Philippe Soldevila depuis sa fondation en 1989, l'acte théâtral constitue, pour Sortie de Secours, le moyen d’explorer la complexité des questions identitaires et d’expérimenter la diversité et le mariage des voix. La compagnie se consacre ainsi à la création d'œuvres théâtrales originales, le plus souvent avec la complicité d'artistes de l’extérieur de son milieu immédiat, la rencontre étant tout à la fois le moteur et le carburant de sa démarche.

En ce sens, Sortie de Secours se consacre également à réaliser, en parallèle, des créations inspirées de l'art, de la littérature, des mythes et des rites « étrangers » (au sens large), mais toujours dans le but de générer, grâce à cette « distance culturelle », un regard critique vis-à-vis de nos propres comportements individuels et collectifs, tant pour ses créateurs que pour les spectateurs.

Production

une coproduction du Théâtre de la vieille 17 (Ottawa), du théâtre L'Escaouette (Moncton), du Théâtre Sortie de Secours (Québec) et du Théâtre d'Aujourd'hui