Salut Galarneau!

Jacques Godbout

une production du Théâtre Sainfoin

Théâtre d'Aujourd'hui

14 mars au 13 avril 1974


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

La pièce raconte la vie de François Galarneau, fils de pêcheur, propriétaire d'un stand de patates frites, qui rêve d'ethnographie et de littérature. Poussé par sa femme et son frère, il entreprend d'écrire un roman qui l'oblige à plonger en lui-même, à comprendre le monde qui l'entoure et à consentir à y vivre.

texte Jacques Godbout costumes Anne Rémillard adaptation, mise en scène et interprétation Denis Chouinard interprétation Vincent Bilodeau , Richard Blackburn , Louise Laparé , Jean-Pierre Piché , Christine Prud'homme , Pierrette Savard musique sur scène Michel Rivard dispositif scénique, éclairages et régie Jacques Leblanc

texte

Jacques Godbout

adaptation, mise en scène et interprétation

Denis Chouinard

interprétation

Vincent Bilodeau

interprétation

Richard Blackburn

interprétation

Louise Laparé

interprétation

Jean-Pierre Piché

interprétation

Christine Prud'homme

interprétation

Pierrette Savard

musique sur scène

Michel Rivard

Je ne peux vous présenter ce spectacle puisque je ne l'ai pas vu. À peine, un lundi matin, dans un sous-sol d'église, ai-je assisté à la répétition de deux tableaux. Mais déjà ça sentait les bonnes patates. Mes personnages de roman avaient tout à coup droit à la parole, au geste, au jeu, à l'espace... Le plus fantastique, évidemment, c'est la liberté que s'est permise Denis Chouinard avec le livre : il l'a refait, recomposé, réécrit. C'est à lui, c'est à toi, c'est nouzautes. Donc, ceux parmi vous qui avez lu le roman serez tout aussi fascinés que moi de découvrir Galarneau sur les planches. D'ailleurs, il ne s'attendait pas à ça, Galarneau. Mais il est très heureux de vous saluer.

Jacques Godbout

En passant du roman au théâtre...

La pièce que nous vous présentons n'est pas la transposition intégrale de l'ouvrage de Jacques Godbout, c'est une adaptation, avec tout ce que cela implique de modifications quant à l'ordre chronologique des événements, la mise en situation, les dialogues, etc... Quelques modifications ont aussi été apportées au niveau de langage afin de mieux concilier le passage de la langue écrite à la langue parlée. Dans le roman, les dialogues entre les personnages ne sont pas très fréquents et sont surtout très courts. J'ai donc tenté de substituer les longues réflexions de Galarneau par des dialogues qui viennent animer le déroulement de la pièce. Ce fut le travail le plus difficile. Pour réussir cette opération, il m'a fallu ajouter du texte qui n'était pas dans le roman, sans nuire pour autant à la psychologie originelle des protagonistes. Malgré un effort pour condenser le texte en répliques, le monologue tient toujours une place de choix dans la pièce : Galarneau est d'abord un être seul, qui se parle tout seul... J'ai davantage développé certains passages, certains thèmes. François Galarneau s'exprime parfois avec plus de force, quelquefois un sentiment l'animera plus en profondeur et quelquefois aussi, il n'ira pas aussi loin que dans le roman : c'est une question de dosage, de choix. François Galarneau est un homme intuitif et je me suis laissé prendre à son propre jeu. Par une espèce de dédoublement, j'ai essayé comme lui, avec lui, d'aller au bout d'une pensée. C'est avec un grand dépouillement qu'il faut écouter l'histoire de François Galarneau. Il dit beaucoup de choses et il faut savoir l'écouter, se laisser aller au sens primaire de son émotion. Il n'a pas le nez de Cyrano, l'héroïsme du Cid, il ne connait pas les problèmes métaphysiques d'Hamlet et pourtant... c'est tout un personnage !

Denis Chouinard

« Ce spectacle vous prend aux entrailles. Sans doute parce qu'il est de bonne et belle facture, mais surtout parce que les interprètes et l'adaptateur, à la suite du romancier, sont parvenus à nous faire sentir profondèment le caractère exemplaire de la démarche de Galarneau. »
Martial Dassylva, La Presse

« Le meilleur spectacle de théâtre présenté ces jours ci à Montréal. »
Claude Leclerc, Secrets des artistes 

Une jeune troupe de jeunes comédiens qui, depuis près d'un an et demi, brûle les planches et le béton de la région métropolitaine; exception faite de l'été dernier, où il s'est produit en lieu fixe dans la région de St-Jérçome, à Shawbridge. Formé presqu'entièrement de ressortissants de l'Atelier de théâtre de Ste-Thérèse il 9 le sainfoin) forme un groupe à peu près homogène depuis son éclosion. C'est une troupe: mêmes comédiens, mêmes techniciens d'une production à l'autre; (l'exception qui confirme... est représentée dans Salut Galarneau! par un ex Ptit Enfant Laliberté, Jean Pierre Piché). Le Sainfoin est donc une troupe qui se spécialise (eh oui) dans la création. Création collective? Une seule: Une journée dans la vie de n'importe qui. Création d'auteur On n'est pas né pour un p'tit pain de Denis Chouinard. Recréation: Jackpot, idée originale d'Eugène Labiche. Création dans l'adaptation: Salut Galarneau! Et puis enfin il (toujours le Sainfoin) fait du théâtre. Du théâtre sans mystère, sans magie (il faut être de son époque) mais du théâtre vivant, du théâtre qui "parle". C'est déjà quelque chose. 

Album

Publié le 14/03/74

C'est une deuxième version de Salut Galarneau! que le théâtre Sainfoin présente au Théâtre d'Aujourd'hui en 1974! En effet la pièce a été créée en 1973, et présenté notamment au Festival du Jeune Théâtre Québécois en juin. Découvrez dans cet album l'affiche pour les représentations au Théâtre d'Aujourd'hui! 

Extrait

Publié le 14/03/74

Salut Galarneau ! de Denis Chouinard

« Le monde instruit i savait ce qu'i faisait. Y'avait besoin de nous-autres: "Partageons les fardeaux lourds à porter qu'i disaient", mais c'est pas une raison pour partager l'argent... Tout ça dans le fond c'est du bluff. Moi je m'en su ben aperçu que leur instruction obligatoire les oblige pas à nous aider. Société maudit. Y'en a de la crasse là-dedans. Moi j'aime mieux mon château Au roi du hot-dog! c'est moi le prince pi le ministre si je veux pas travailler, j'ferme la baraque, chus mon boss. »

Album

Publié le 01/03/74

Dans cet album, découvrez le document promotionnel qui présente cette création, avec notamment quelques photos de la distribution par Daniel Kieffer!

Album

Publié le 12/10/73

Les deux comédiens font la promotion de Salut Galarneau! devant les anciens locaux du Théâtre d'Aujourd'hui, au 1297 rue Papineau!

PRODUCTION

une production du Théâtre Sainfoin