Olivier Arteau

Crédit photo: Annie Éthier

PIÈCES

Made in Beautiful

Saison 19-20 (Texte et mise en scène)

Maurice

Saison 19-20 (Mise en scène)

Vendre ou rénover :

Saison 17-18 (Auteurs combattants)

Olivier Arteau

PRÉSENTATION

Auteur de plateau formé à la fois en jeu et en danse, Olivier Arteau est auteur, metteur en scène et chorégraphe. Son esthétisme dévoile un univers interdisciplinaire influencé par la culture pop, mais aussi empreint d’une grande friabilité, faisant de sa théâtralité un savant mélange de kitsch et de spectaculaire au propos percutant. Sa langue, parfois crue, est surtout vernaculaire. Qu’il aborde les préoccupations sentimentales et sexuelles de jeunes ados ou qu’il embrasse les questions d’identité nationale et de transmission intergénérationnelle, son regard incisif cherche la lumière. Chez Arteau l'humanité transparait toujours, même à travers le grotesque. Le tragique embrasse le clownesque et les rires fusent à profusion.

BIOGRAPHIE

Artiste interdisciplinaire, Olivier Arteau suit d’abord une formation théâtrale russe en Biélorussie avant d’intégrer le programme de danse de l’UQAM. Passionné par l’interprétation, il explore l’essence même du jeu au Conservatoire d’art dramatique de Québec où il obtient son diplôme en 2016. Dès sa sortie, il se fait rapidement remarquer en tant qu'auteur et metteur en scène par sa création Doggy dans gravel présentée à Montréal, Québec et Ottawa. Il est entre autres nominé pour le meilleur texte aux Prix de la critique (Québec) ainsi que pour le prix François-Graton. Il entame présentement une résidence de deux ans au Centre du Théâtre d'Aujourd'hui. Dans le cadre de son premier grand plateau au Théâtre du Trident, il procède à une réclusion volontaire d'un mois pour saisir la soif d'absolu qui guide l'indomptable Antigone, ce qui lui vaut une nomination aux Prix de la critique (Québec). En tant que comédien, il est de la distribution de L'éveil de Marie-Josée Bastien et Harold Rhéaume (en tournée), de Froid de Lars Norén dans une mise en scène d'Olivier Lépine, de La fille qui s'promène avec une hache de Gabriel Cloutier Tremblay et Lé Aubin, et de Je me soulève mis en scène par Véronique Côté et Gabrielle Côté au Trident. En mars il campera le rôle titre dans Hope Town de Pascale Renaud-Hébert au Théâtre La Licorne. 

Mise à jour 2019-11-04

AUTRES CONTENUS

Album

Publié le 07/02/20

L'autrice et comédienne Anne-Marie Olivier prend la pose pour l'affiche de Maurice! Le spectacle est à voir à partir du 24 mars à la salle Jean-Claude-Germain. 

Nouvelle

Publié le 16/01/20

Deux nouvelles supplémentaires pour Made in Beautiful (La belle province)!

On est très heureux d'annoncer deux nouvelles supplémentaires pour Made in Beautiful (La belle province) les 4 et 5 février! On vous conseille de ne pas tarder si vous ne voulez pas manquer ce spectacle d'Olivier Arteau à la salle Jean-Claude-Germain!

Médias

Publié le 15/01/20

Olivier Arteau en entrevue au 15/18!

« C'est un appel à se tourner vers nos aïeux et à les écouter peut être un peu plus ». Olivier Arteau était en entrevue au 15/18 pour parler de Made in beautiful! Il revient notamment en détails sur la réécriture de ce texte et sur son caractère intergénérationnel. À écouter!

Album

Publié le 14/01/20

Découvrez les 11 interprètes et 60 costumes de cette première création d'Olivier Arteau en résidence à la salle Jean-Claude-Germain!

Médias

Publié le 10/01/20

Olivier Arteau en entrevue dans le journal Métro

« On dit souvent que les Québécois forment un peuple passif. En montrant tout ça, on peut se dire: crime, quand même! On est chanceux de se permettre autant d’ouverture et de se questionner aussi souvent en si peu de temps! Donc, je me considère “Made in Beautiful”, car on est quand même une nation positive et progressiste. » Olivier Arteau est en entrevue aujourd'hui dans le Journal Métro! Made in beautiful (la belle province) c'est à partir de mardi, avec déjà une supplémentaire le samedi 25 janvier!

Médias

Publié le 06/01/20

Olivier Arteau en entrevue dans Le Devoir

« [Le rire] est ma manière de composer avec la multitude d’informations dont nous sommes constamment bombardés. À vrai dire, je ne pense pas avoir d’autres recours que l’autodérision. » En entrevue dans Le Devoir, Olivier Arteau revient sur ses intentions artistiques et la réécriture de sa pièce Made in Beautiful (La belle province), deux ans après la première création à Québec.

Vidéo

Publié le 13/12/19

Made in Beautiful (La belle province) d'Olivier Arteau

Découvrez un fol avant-gout de Made in Beautiful (La belle province), premier spectacle d’Oliver Arteau dans le cadre de sa résidence à la salle Jean-Claude-Germain. 

Extrait

Publié le 03/12/19

Made in Beautiful (La belle province) d'Olivier Arteau

« Môman, tu deviendras le nouveau gaz naturel pour les futurs bipèdes de ce Nouveau Monde. 

 

Retour à l'ère glacière. 

 

Anyway, mon pays c'est l'hiver. »

Album

Publié le 01/12/19

La comédienne Sophie Dion s'est prêtée au jeu de la séance photo pour notre campagne de saison 19/20! Retrouvez la au sein d'une distribution nombreuse dans Made in Beautiful (La belle province) d'Olivier Arteau à la salle Jean-Claude-Germain. 

Extrait

Publié le 25/10/19 Made in Beautiful (La belle province) d'Olivier Arteau

« Je ne connaîtrai rien de l’histoire des Patriotes.
  
Je mangerai plus de Chicken McNuggets que d’oreilles de Christ.
  
Je lutterai peut-être pour ma survie comme la Bottine Souriante. » 

Nouvelle

Publié le 13/05/19

Olivier Arteau, nouvel artiste en résidence

Artiste interdisciplinaire formé en jeu et en danse, Olivier Arteau est à la fois auteur, metteur en scène et chorégraphe, en plus de régulièrement signé lui-même ses scénographies. Déjanté et inventif, il entame avec Made in Beautiful une résidence de deux ans à la salle Jean-Claude-Germain. 

Critiques

Publié le 13/05/19

Made in Beautiful (La belle province) d'Olivier Arteau

« Olivier Arteau livre ici un spectacle à la fois drôle et d’une grande lucidité. Il fait surtout preuve d’une très grande précision, enchaînant les références évocatrices ou surprenantes qui nous ramènent en quelques répliques à l’époque voulue. Oui, ça peut être un peu cru. Mais c’est surtout l’expression d’une vision créative, intelligente et extrêmement réjouissante. » 

Geneviève Bouchard, Le Soleil

Nouvelle

Publié le 08/05/19

Codirection artistique : Théâtre Kata

Olivier Arteau, Lucie M. Constantineau et Nathalie Séguin assurent ensemble la codirection artistique de la compagnie Théâtre Kata qui tente de rendre compte de la fragilité de l’humain à travers une dichotomie du corps et de la pensée. Dans un monde post-factuel, ils estiment que le geste est vecteur d’une plus grande vérité que les mots. Ils tentent par le biais de processus créatifs intransigeants de remettre en question nos certitudes par l’auto-dérision.

Album

Publié le 09/11/17

Le Festival du Jamais Lu a dévoilé l'affiche de son événement Vendre ou rénover, combat théâtral autour des classiques de la dramaturgie. Le visuel et le programme de ces deux soirées sont à découvrir dès maintenant!