La trampoline est à deux pieds du plafond !

de Marie Perreault et Louise Roy

une création du Théâtre d'Aujourd'hui

du 21 avril au 21 mai 1983


PARTAGER
CETTE PAGE

RÉSUMÉ

Cette déconcertante comédie où s'entrechoquent différents styles d'écriture propose notamment une réflexion sur le théâtre de la modernité, sur les partys de bureau, les aléas de la destinée et les langueurs adolescentes, le tout servi par des personnages qu'on dirait tirés d'une bande dessinée de Bretécher.

texte Marie Perreault, Louise Roy collaboration au texte Marie-Christine Lussier mise en scène Lorraine Pintal interprétation Muriel Dutil, Marc Gélinas, Claude Laroche, Suzanne Marier, Hélène Mercier, Christiane Raymond scénographie Claude Goyette costumes Suzanne Harel accessoires Sylvie Bilodeau éclairages Claude-André Roy musique Jean Sauvageau maquillages Claudie Taillon coiffures et perruques Rachel Tremblay

texte

Marie Perreault

texte

Louise Roy

collaboration au texte

Marie-Christine Lussier

mise en scène

Lorraine Pintal

interprétation

Muriel Dutil

interprétation

Marc Gélinas

interprétation

Claude Laroche

interprétation

Suzanne Marier

interprétation

Hélène Mercier

interprétation

Christiane Raymond

Nous parlions de mode et plus particulièrement du flop de la longeur midi; ce qui nous a plongées malgré nous dans une discussion sur le fond et la forme. Cinq minutes après, nous sommes devenues « auteures » et nous avons ri de nous à gorge déployée.

Pas dupes pour deux sous des dangers qui nous guettaient: le tennis elbow, le cou d'écrivain et plus particulièrement le talon d'Achille, nous nous mîmes immédiatement d'accord pour le titre final: La trampoline est à deux pieds du plafond.

À partir de là, il ne nous restait plus qu'à l'écrire et croyez-nous, ce fut un pet.

Marie Perrreault, Marie-Christine Lussier et Louise Roy

Mesdames et Messieurs, ce soir (ou cet après-midi, selon le cas), vous allez assister à une VRAIE pièce de théâtre. Pourquoi celle-ci serait-elle plus vraie que les autres vraies? Parce que, dans celle-ci justement, on y parle de théâtre, on y écrit du théâtre, on discute de théâtre; bref, on vit de théâtre!

Mais pas n'importe quel théâtre: le NOUVEAU, le JEUNE, la RELÈVE! Le « nouveau spectateur » sera là aussi, présent dans la salle. Nous l'avons enfin trouvé, ce prototype parfait: il répond entièrement aux critères établis par ceux ou celles qui font du théâtre: peu de connaissances en la matière (c'est sa femme d'habitude qui le « traine » au théâtre), une ouverture d'esprit grande comme sa porte de garage, un bon gros bon sens et une bonne humeur à toutes épreuves. Et... il aimera ça!

La pièce de Louise Roy, Marie-Christine Lussier et Marie Perreault contendrait-elle un message d'espoir? Par ces temps de crise, l'espoir seul est de mise! Bon théâtre Mesdames et Messieurs!

Lorraine Pintal

Production

une création du Théâtre d'Aujourd'hui